Après six mois, le lait ne suffit plus à couvrir les besoins caloriques et nutritifs de bébé. Place maintenant à la diversification alimentaire.

Débuter la diversification ne signifie pas qu’un biberon ou une tétée doit immédiatement être remplacé par un repas solide. La diversification doit être progressive en maintenant les biberons ou les tétées au début, puis en remplaçant dans un second temps l’un des repas lactés par un repas à la cuillère.

Le lait maternel ou les préparations infantiles doivent restés l’aliment principal du nourrisson jusqu’à l’âge d’un an, lui assurant ainsi la quasi-totalité de ses besoins en nutriments.

Comment commencer la diversification alimentaire ?

Faire découvrir de nouveaux aliments à bébé demande beaucoup de patience. Il est toujours recommandé de proposer les nouveaux aliments l’un après l’autre, à quelques jours d’intervalle pour déterminer les préférences de votre enfant et les éventuelles réactions allergiques. Débutez avec les purées de fruits et de légumes plutôt doux (banane, patate douce, carotte, etc.)

Les céréales feront aussi leur entrée suivie de la viande, du poisson et de l’œuf. Variez les ingrédients utilisés et observez les réactions de bébé face à un nouvel ingrédient afin de connaître ses préférences.

Si bébé fait de la résistance, pas besoin de le forcer, les ingrédients utilisés ne sont peut-être pas à son goût. Patience maman, bébé aimera tous les plats que vous lui préparerez avec amour.

(Visited 1 191 times, 1 visits today)