Bien souvent, après la réalisation d’un repas pour bébé, vous êtes déçue de sa réaction. Il n’a pas mangé, il a tout de suite recraché, il a rejeté automatiquement le repas. Pourquoi ?

Savez vous que le bébé s’habitue au goût depuis le sein de sa mère.

En effet, bébé fait connaissance avec certains aliments et distingue différents goûts. L’alimentation de la mère durant la grossesse joue donc un rôle dans l’éveil des sens de bébé de manière agréable avec la découverte de multiples saveurs. 

Avant le troisième mois de grossesse, les bourgeons gustatifs sont déjà performants et permettent à bébé de faire connaissance avec plusieurs saveurs et goûts. Comprenez donc, que bébé expérimente le goût très tôt avant même d’avoir réellement mangé. C’est pour cette raison qu’il est recommandé pendant la grossesse de bien manger et de varier son alimentation. 

Dès le quatrième mois de grossesse, les 4 grandes saveurs (sucré, salé, acide et amer) sont déjà perçues. Grâce à la répétition des sollicitations, le fœtus va mémoriser les goûts d’autant plus ceux qu’il rencontre le plus régulièrement. Il est donc évident que si la mère pendant la grossesse consomme la carotte, à la naissance le bébé appréciera la carotte. Il perçoit donc les saveurs de façon plus intense. Si cela n’a pas été fait, il est tout à fait normal que bébé ne veuille pas de certains aliments. Comment faire pour transmettre les goûts à bébé ?

Comme dit plus haut, il est important pendant la grossesse d’avoir une alimentation variée même pendant l’allaitement. 

Au première goûté, bébé n’aime pas ? N’abandonnez pas ! 

Sans le forcer, proposez lui encore plusieurs fois pour qu’il s’habitue. Lorsque vous le nourrissez, adoptez une attitude de gaieté, d’enthousiasme, ça lui donnera envie de goûter à l’aliment que vous lui proposez. Apprenez-lui à décrire ce que vous lui faites goûter par des expressions comme c’est doux, papapa (ça brûle.) mam (manger). On se dit à bientôt adorables mamans kidy.

(Visited 348 times, 1 visits today)