Souvent emportés par les caprices de notre bébé, nous avons tendance à privilégier certains aliments mieux que d’autres. L’important est qu’il soit fait selon les désirs du bébé. Cependant connaître le rôle de chaque aliment va permettre de mieux orienter la diversification alimentaire de votre bébé et lui donner des habitudes plus saines.

Le lait et dérivés ( yaourt, les fromages…), les produits animaliers

Les produits laitiers et animaliers sont indispensables à la bonne croissance de bébé. Le lait étant la base de l’alimentation du bébé, il comble ses besoins en protéines (glucides, vitamines, minéraux, lipides). À la naissance à défaut du lait maternel, bébé prendra du lait maternisé conçu pour être aussi nutritif et digeste que le lait maternel. L’apport de lait évoluera selon l’âge et les besoins à venir du bébé. Il participe à la formation des os et des dents.

La viande, le poisson et les œufs

Ils apportent des protéines et du fer nécessaires à la croissance. Ils sont nécessaires à la construction et l’entretien des muscles, de la peau et du sang. Toutes les viandes conviennent, qu’elles soient rouges ou blanches, sauf les charcuteries qui ne sont pas recommandées avant 1 an.

Les féculents (tubercules, bananes plantain, céréales, pain, légumes secs).

Introduits dès l’âge de 6 mois pour certains, les féculents sont une grande source d’énergie ( heureusement car bébé en a besoin). Ils apportent l’énergie pour la croissance et ont un effet rassasiant. Pour aider bébé à faire ses nuits mieux que de lui donner un biberon de lait simple, il serait plus astucieux d’y ajouter des céréales. Les féculents sont très importants lors des repas pour assurer un bon équilibre alimentaire. Les céréales complètes et les légumineuses sont plus difficiles à digérer. Votre bébé devra en consommer en petites quantités. Ils donnent du carburant aux muscles et permettent les longs efforts.

Les légumes et fruits

Les légumes et fruits sont des aliments de protection (tomate, courgette, navet, courge, haricot vert, carotte, avocat, mangue, banane, papaye, ananas, pastèque, orange, grenadine, amarante, feuille de taro, épinard, aubergine…). Ils fournissent à votre bébé de nombreuses autres vitamines et minéraux qui contribuent à sa santé. Ils contiennent aussi beaucoup de fibres; ce qui aide votre enfant à avoir des selles régulières et favorise la présence de bonnes bactéries dans son intestin au début de la diversification. Ils donnent de la vitalité et aident à lutter contre les maladies. N’hésitez pas à varier les légumes et les fruits tout en vérifiant leur tolérance chez l’enfant.

Les matières grasses ( animale et végétale )

Les matières grasses (huile, beurre, margarine…) apportent de l’énergie et des graisses indispensables. Elles sont indispensables au bon développement de son cerveau, de sa peau, de ses cheveux, de ses dents et de ses yeux. Elles permettent aussi la bonne absorption des vitamines provenant des autres aliments.

L’eau

Le lait maternel contient plus d’eau, ce qui apaise la soif de l’enfant. A l’âge de six mois, avec la transition aux repas diversifiés, il faut ajouter de l’eau. On peut habituer le bébé dès le début à boire un petit verre d’eau. Elle est une composante importante dans la constitution du sang. Elle facilite la respiration et contribue à réguler la température corporelle. Elle transporte les nutriments, les vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de toutes les cellules. Elle débarrasse l’organisme des déchets qu’il produit en les acheminant vers les organes chargés de les éliminer.

Retrouvez toutes les recettes de kidy Foods, et faites le plein de vitamines pour bébé.

(Visited 17 times, 1 visits today)