L’une des premières vocations d’une maman c’est de bien nourrir son bébé. Il est alors normal que maman s’inquiète lorsque bébé ne mange pas assez ou comme elle le souhaite. Mais alors faut-il forcer bébé à manger ou doit-on le laisser aller à son rythme ?
Les avis sont partagés car nous avons d’un côté les mamans qui ont du mal à voir l’assiette de bébé à moitié pleine et de l’autre côté les mamans qui pensent qu’il faut laisser bébé aller à son rythme.

La première des choses à savoir c’est que chaque enfant est différent et qu’un bébé ne se laisse jamais mourir de faim (à moins qu’il soit malade).
Pour savoir si bébé mange correctement ou pas consultez votre pédiatre pour vous assurer que bébé n’a pas maigri ou qu’au contraire, prend convenablement du poids malgré son refus de finir ses repas.
Dans le cas où bébé a maigri, vos inquiétudes sont légitimes. Dans ce cas, le pédiatre procédera à des examens plus profonds pour déterminer la cause et vous donnera les directives nécessaires pour pallier ce problème.
Dans le cas où bébé prend normalement du poids au lieu d’en perdre, cela signifie que votre bébé est un petit mangeur. Alors il ne sert à rien de le comparer à un autre bébé de son âge qui est peut-être un gros mangeur. Il a sûrement du mal avec un nouvel aliment. Il faut alors le lui faire goûter à plusieurs reprises avant qu’il n’accepte d’en manger.
Il est aussi important de souligner qu’entre 18 mois et 2 ans, un enfant développe beaucoup de caprices. Prenez patience et usez de diverses astuces (en tenant compte de l’âge de votre enfant bien entendu), comme par exemple :

  • changer de lieu chaque fois que vous le nourrissez
  • offrir une variété de choix dans son alimentation
  • lui donner à manger aussitôt qu’il a faim, sans attendre qu’il se mette à pleurer pour réclamer sa nourriture
  • offrir une collation de fruits et surtout du lait qui n’est pas à négliger pour combler ses besoins en énergie après le repas et non avant ou pendant
  • faire des grimaces comiques pour l’amener à apprécier le moment du repas
  • confier le moment du repas à un autre membre de la famille avec qui bébé se sent aussi à l’aise
  • le laisser manger lui-même, s’il manifeste ce désir (en l’assistant bien évidemment)
  • acheter de nouvelles assiettes en variant les formes, les couleurs, les motifs
  • porter l’aliment à votre bouche en mimant que c’est très bon ce que vous mangez avant de lui en donner…
    Retenez simplement qu’un enfant qui n’est pas malade ne se laissera jamais mourir de faim
    Par contre ce qu’il faut éviter, c’est de :
    ⛔️❌️ boucher les narines de bébé pour le faire avaler de force la nourriture. Cette action est très dangereuse et peut produire des fausses routes, c’est-à-dire que les aliments solides ou liquides passent dans la trachée, et parfois par les poumons, au lieu de suivre la voie normale. Cela peut même conduire à la mort.
    ⛔️❌️ Le serrer entre vos jambes ou le mettre dans une position inconfortable pour lui donner à manger au risque de l’étouffer ou de provoquer aussi une fausse route.
(Visited 822 times, 1 visits today)