Fruit du tamarinier, ce grand arbre qu’on retrouve principalement en Afrique et dans les pays tropicaux, le tamarin ressemble à un gros haricot sec, qui renferme une pulpe fibreuse et des petites graines noires. Et c’est dans cette pulpe que sont concentrés tous ses bienfaits.

Déjà par le goût original de sa pulpe (subtilement sucré et acidulé), le tamarin peut devenir le partenaire idéal pour éveiller la curiosité gustative des bébés.
En effet, il est conseillé à partir de 12 mois, d’associer de temps en temps certains fruits comme le tamarin, en petite quantité (1 cuil. à soupe) aux bouillies, compotes, purées de bébé, et même concocter des jus et confitures pour faire le plein de vitamines et de minéraux comme le calcium, le potassium, le fer, et le sodium.

En plus de cela, le tamarin agit tel un laxatif doux, dans l’organisme, améliore la digestion et facilite aussi le transit intestinal. Il s’agit donc d’un remède efficace contre les troubles digestifs tels que la constipation, les ballonnements, et autres maux de ventre.

(Visited 73 times, 1 visits today)